Sa construction s'est déroulée entre 1920 et 1923, il a été mis en service en juillet 1924. Au départ destiné au transport des matériaux et des personnes pour la construction des centres de cures (Voir la rubrique), il est devenu aujourd' hui une attraction touristique et un moyen de locomotion pour les adeptes du vol libre., puisqu' il relie l' aire de décollage (Le Chalet à Saint Hilaire) GARE HAUTE- 1050 Mètres et l' aire d' atterrissage Montfort (Lumbin) GARE BASSE - 250 Mètres.

***

Son denivelé de 800 Mètres atteint jusqu' à 83 % d' inclinaison; le record en Europe. Ses passagers parcourent environ 1,5 Km en 20 Mn dans les deux sens En effet pendant qu' une voiture monte, l' autre descend formant ainsi un système de contrepoids qui nécessite donc un minimum d' énergie pour fonctionner.

La machinerie électrique (visible gratuitement est rigoureusement identique à celle d' origine, tout comme les deux wagons.) est située en gare haute. à Saint Hilaire.

*

Son syteme de traction est minutieusement contrôlé chaque année et fait l' objet de tests très rigoureux notamment en ce qui concerne le câble.

Si vous l' empruntez vous pourrez voir un tunnel (130 M de long), et le croisement (Non reliée) des deux véhicules lors du dédoublementde la voie à mi-pente. (Prés de 100 M) , chaque cabine possède un conducteur.

Le trajet offre un panorama spectaculaire: sur le massif de Belledonne, la vallée du Grésivaudan, ainsi qu' une chute d' eau de plus de 100 M. (Non reliée)

Il faut savoir que le funiculaire après la construction des centres de cures a failli disparaître a plusieurs reprises, notamment en 1938, puis ultérieurement en 1950 (période durant laquelle il n'était plus rentable). Dans les années 60, il a servi un temps au transport des élèves vers la vallée qui se rendaient ensuite par autocars au CES Du Touvet.

En 1973, il a finalement été cédé à la commune de Saint Hilaire pour le franc symbolique.

1977 a vu son intégration à la Régie Municipale des remontées mécaniques, au même titre que les stations de ski pour ne former qu' un seul et même budget au niveau municipal.

Puis au début des années 80, il a connu un nouvel essor inattendu avec le développement du vol libre sur le plateau, s' en est suivi une période de rénovation de ses différents éléments.

Sa voie ayant été remise à neuf, tronçon par tronçon durant 5 ans jusqu' en 1989.

Début 90, sa machinerie a été entièrement rénovée avec le respect total des pièces d' origines.

En 92, c' est au tour des cabines de subir un réfection intégrale selon le même principe (Copies conformes de celles d' époque.)

En 96, plus de 1500 marches en bois, et autant de pierres ont été restaurées. (Elles servent à la maintenance le long de la voie)

De nos jours, il n' y a apparemment plus trop de souci à se faire pour son avenir......


Un dessin humoristique du Funiculaire réalisé par un habitant du Plateau

Un montage sur le Funiculaire du même auteur.

Le site du funiculaire : http://www.funiculaire.fr


De nombreuses images d' autrefois du funiculaire sont disponibles dans la rubrique cartes postales anciennes du site. Cliquer Ici pour les voir maintenant.